GIRMAC (2004) « Gestion intégrée du Littoral sénégalais », Rapport ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature, Dakar. La République du Sénégal est située en Afrique de l’Ouest, entre la Mauritanie au Nord, le Mali à l’Est, la Guinée-Bissau et la Guinée au Sud et l’Océan Atlantique à l’Ouest. 416 p. DEHOORNE, Olivier et Abdou Khadre DIAGNE (2008) « Tourisme, développement et enjeux politiques : l’exemple de la Petite Côte (Sénégal) », Études caribéennes, 9-10/2008, Le tourisme dans les îles et littoraux tropicaux et subtropicaux, mis en ligne le 8 septembre 2008. 8 p. N’DIAYE KOPA, Doudou (2012) Chef du Bureau Communal du Tourisme de Mbour, entrevue réalisée à Mbour (Saly), le 9 janvier. Communication, tourisme et développement durable au Sénégal : enjeux et risques Présentée et soutenue publiquement le 30 mars 2012 par Adama NDIAYE Sous la direction d’Annie LENOBLE-BART Jury : Annie LENOBLE-BART, Professeur émérite, Université Bordeaux 3 Michel MATHIEN, Professeur, Université de Strasbourg Ceci se justifie par le fait que le Sénégal doit étendre son activité touristique sur l’ensemble de son territoire et non la confiner uniquement sur le seul littoral. 21L’image du Sénégal étant trop orientée « soleil d’hiver » (Diombéra, 2010 : 33), la destination se vend davantage grâce à la promotion de son environnement littoral que par le biais d’attributs « typiques » (Quashie, 2009 : 527). Découvrez les six pôles touristiques du Sénégal en PDF. Illustration 1 : La résidence « les Alizée » au Cap Skirring. Thèse de doctorat en tourisme, Saint-Louis (Sénégal) : Université Gaston Berger. Un secteur dans lequel il dispose d'un potentiel unanimement reconnu, qui en fait une destination privilégiée pour les touristes européens. Relance du tourisme sénégalais : Les 85 recommandations de Abdoul Mbaye Premier site d'informations de l'Afrique de l'ouest | seneweb.com Il en est de même de l’étude des trois importants projets d’aménagement touristiques (Pointe Sarène, Mbodienne et Joal Finio) qui a été bouclée par la Sapco depuis bientôt une décennie. Ces formes de loisirs attestent d’un souci de respecter l’environnement. Il s’agit des coûts des biens et services, du foncier, du capital, de la dépendance économique à travers l’importation d’équipements, du social, de l’emploi, du budget et de la fiscalité à travers les exonérations, des enclaves étrangères, de l’acculturation et de l’environnement. 11Si l’activité balnéaire est ainsi un fait ancien sur le littoral sénégalais, elle est longtemps restée secondaire et limitée à la Petite-Côte. Le ministère du Tourisme a pris conscience que le développement du secteur est une affaire de mieux-être pour les populations et que ce mieux-être passe par la préservation des ressources globales, l’évaluation des risques et la recherche d’une meilleure utilisation de l’espace (Beteille, 1996 : 16). Il gère les réserves d’eau douce et le déversement des eaux résiduaires. Pour faire face à cette situation, le Sénégal a opté pour une réorientation de sa politique touristique à travers la vulgarisation de l’écotourisme qui représente un remède durable pour allier développement économique et protection écologique. M. Ibrahima Niang Développement du tourisme dans la région du Sénégal oriental. L’Occident et le désir du rivage 1750-1840, Paris : Aubier, Coll. Ils ne retournent au terroir qu’une fois la saison touristique terminée. Depuis l’éveil environnemental, ce tourisme stagne, accusant même une perte de croissance dans certaines destinations. De plus, l’interdiction faite aux femmes de pratiquer des activités de séchage ou de fumage de poissons, considérées comme des nuisances pour les touristes dans les zones consacrées à l’activité touristique, ne fait qu’accentuer les inégalités quant à l’occupation de cet espace (Faye, 2005 : 18). L’utilisation d’une étude d’impact sur l’environnement devient nécessaire avant l’implantation d’un réceptif hôtelier. Le tourisme, première source de devises au Sénégal, est retracé dans le poste « Voyages » de la balance des paiements. Au Sénégal, le tourisme occupe une place importante dans l'économie nationale. 58Aussi, les ressources naturelles sont pour l’essentiel les matières premières du tourisme sénégalais (faune, flore, plage et climat). « Que sais-je ? Les styles architecturaux se ressemblent. Équipe MIT (2002) Tourismes Lieux communs, Paris : Belin, Coll. Les activités de tourisme en milieux naturels peuvent couvrir au total 1 613 790 ha, soit environ 8 % du territoire national. En effet, sur les 25 000 emplois directs et 75 000 emplois indirects créés par l’activité touristique, les trois quarts seraient localisés en milieu littoral (OMT, 2003 : 45). En tout cas si c’est pour faire le buzz, c’est raté et inutilement provocateur. 26 p. MEF — Ministère de l’Économie et des Finances (2003) « Situation économique du Sénégal », Dakar : MEF. 1Plusieurs pays ont développé, après la Seconde Guerre mondiale, une industrie touristique centrée et dominée par le tourisme balnéaire. Les flux touristiques ne cessent de dégringoler, voire de stagner. Il résulte de la conjugaison dune offre très riche et variée et dune demande réelle mais peu diversifiée. L’industrie touristique représente 6,3% du Pib du Sénégal. 112, no 629, p. 47-67. S’il est vrai que le Sénégal, lors de l’examen des... Un appel lancé depuis le Sénégal : il faut investir dans le capital humain et la protection de la planète. 1 Le secteur économique du tourisme est considéré comme un instrument de la colonisation, puis de la doctrine du développement, dans la recherche d’une cohésion territoriale. Situation actuelle et évolution récente », Information Géographique, no 5, p. 191-198. Depuis quelques années, l’État et les professionnels cherchent éperdument à soigner l’image du pays à l’extérieur, mais également à mettre en place une politique cohérente, dynamique, pour relever le secteur de sa léthargie totale. 19Dans la pratique, tous les plans d’aménagement et de planification touristiques n’ont pas été respectés comme initialement prévu. À cet égard, il s’avère impératif de s’inscrire dans une logique durable. J'ai beaucoup écrit sur l'intérêt que l'Union européenne aurait à émettre des obligations perpétuelles. En sa qualité d’institution des Nations Unies pilotant la contribution du tourisme au développement durable, l’OMT a fait paraître une déclaration commune avec l’OMS, l’institution des Nations Unies en première ligne de la riposte mondiale à la COVID-19. Adoptée en novembre 2012 par le Gouvernement et l’ensemble de ses partenaires au développement, cette stratégie repose sur la vision d’un Plan stratégique Sénégal Emergent (PSE) visant l’émergence économique à l’horizon 2035. Plusieurs semi-résidents louent des appartements, des villas ou des studios meublés à des Européens par Internet durant leur absence. 66Dans ce contexte, le Sénégal réinvente une nouvelle politique touristique qui tend vers la diversification des produits proposés. Non ce n’est pas une provocation ? Bien au contraire, car d’autres formes de tourisme, moins agressives mais plus durables, existent, parce que très soucieuses du respect de l’environnement et des retombées générées au bénéfice des populations. Après un recul assez marqué en 2011 (-23,6%), les arrivées de la diaspora sénégalaise se sont redressées en 2012 avec une progression de 8,7%. Situation Economique et Sociale du Sénégal Ed. Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, 2012. 22Derrière l’apparente diversification des structures d’accueil se cache une monotonie de l’offre dominée par le balnéaire. tel-00836473 Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 École Doctorale … D’autre part, elle est coupée dans la moitié Sud par l’enclave de la Gambie. Ce modèle touristique longtemps construit sur les trois « S » (sun, sand, sea) est en passe de faire croire que le Sénégal, plus particulièrement les stations littorales, sont des destinations du tourisme sexuel. Comme le déclare Lozato-Giotart (2006 :7) : « Sur le chemin de l’écotourisme, seule une étude approfondie des enjeux environnementaux et de la prise en compte des notions de qualité et de durabilité touristique permettra d’imaginer un futur touristique. Illustration 4 : Quelques potentialités écotouristiques du Sénégal. 6Cette problématique s’inscrit dans le champ de recherche de l’aménagement touristique, peu exploré au Sénégal. En effet, il est généralement admis que lorsque les populations locales sont responsabilisées, elles s’investissent mieux dans les projets de développement qui touchent directement leur vécu. 61À ce propos, le tourisme étant une ressource économique de premier plan pour le Sénégal, il mérite d’être soutenu, ce qui ne se fera pas sans une prise en compte de l’environnement. Cependant, ces mesures seront-elles suffisantes alors que le pays doit faire face à une concurrence vive ? Il s’agit d’envisager une activité économique viable sur le long terme, offrant à toutes les parties prenantes des avantages socio-économiques réels et équitablement répartis en termes de création d’emplois stables, de possibilités de bénéfices et de services sociaux pour les communautés d’accueil, en somme une contribution à la réduction de la pauvreté. Le tourisme au Sénégal crée un effet dualiste et antinomique. C’est ainsi que des mesures incitatives ont été prises pour soutenir le développement de l’activité par la création d’organismes spécialisés comme la Société financière sénégalaise pour le développement de l’industrie et du tourisme (SOFISEDIT), la Société d’aménagement touristique des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO) et l’Agence nationale de la promotion touristique (ANPT). Impaxis Securities, société de gestion et d’intermédiation sénégalaise, indique dans sa revue hebdomadaire pour la semaine du 9 au 13 novembre 2020, qu’en variation hebdomadaire, les principaux... BRVM : le prix de l’action TRACTAFRIC n’affiche pas d’importantes fluctuations au cours de l’année 2020. En même temps, il n’est pas rare de voir certaines personnes s’insurger contre des touristes pour la simple visite d’un lieu public ou la participation à une fête locale. 4En effet, en raison de sa capacité d’attraction des investissements privés et des enjeux financiers majeurs qu’elle représente, l’activité touristique va s’inscrire au cœur de la problématique de développement économique et social du Sénégal. 70Alors, plutôt que d’être un moyen de concurrencer le balnéaire, l’écotourisme reste et demeure la matrice du tourisme sénégalais, un complément indispensable qui est apte à prolonger le séjour des touristes, mais surtout à perpétuer l’activité touristique même. Malgré la prééminence du littoral, des stratégies de développement touristiques préconisent une meilleure répartition sur le territoire des équipements touristiques. 9À ses débuts dans les années 1960, le tourisme international de masse a été encouragé par un aménagement touristique littoral dirigé par l’État. Il a des coûts socioculturels non négligeables sur les sociétés d’accueil. 25En dépit de ces résultats, on ne doit pas néanmoins sous-estimer les effets négatifs de la croissance du tourisme dans ce milieu littoral. « Mappemonde ». 18En effet, tous les plans de développement touristique du Sénégal sont orientés sur le littoral. 7Pour mener cette étude, nous avons eu recours à deux méthodes de recherche complémentaires. 320 p. FAYE, Paul (2005) « Paupérisation des populations locales par le tourisme international de masse : Quelle interaction entre le DSRP et les politiques touristiques au Sénégal », Le Journal, lundi 13 juin, p. 18-19. C’est dans le contexte de sécheresse des années 1970 qui a affecté la production arachidière en faisant chuter les rentrées de devises du pays que le gouvernement avait pris l’option stratégique de développer l’activité touristique sur le littoral. Partout dans les villages littoraux, la vie rurale traditionnelle se modifie. En plus, la ségrégation sur le plan de l’emploi s’accentue entre expatriés et résidents locaux. 34Les modalités de développement actuel de l’activité posent de profonds déséquilibres socio-économiques. En réalité, ce sont plusieurs centaines de réceptifs non répertoriés par l’État qu’on retrouve sur cette zone littorale. Entre autres raisons avancées, il y a l’insuffisance des budgets mis en place par l’État, le peu d’intérêt de la part des investisseurs privés à cause de la saturation du milieu et le déficit chronique en ressources humaines qualifiées (Diombéra, 2010 : 238). Au même titre que l’environnement, le potentiel socioculturel constitue un substrat ou fondement de l’activité touristique durable. Problèmes Politiques et Sociaux, Paris : La Documentation française, no 423. Analyse de la politique de promotion touristique au Sénégal. Ces différents pôles touristiques littoraux offrent des produits, notamment le tourisme balnéaire et de plaisance sportive, aux dépens des autres formes de tourisme comme le tourisme rural intégré, le tourisme culturel et l’écotourisme. Aujourd'hui, le premier marché émetteur de touristes au Sénégal reste la France. 60Au regard de ces considérations, est-il possible de spécifier le concept à travers une notion valablement acceptée ? Ces sites balnéaires à travers les structures internationales s’inscrivent dans une logique internationale où les perspectives de participation des populations sont réduites. 40 p. Mamadou Diombéra, « Le tourisme sénégalais à la recherche d’une nouvelle identité », Téoros, 31-2 | 2012, 21-30. 14En vérité, l’aménagement spontané, sous la pression du tourisme de masse n’épargne actuellement ni l’environnement terrestre ni l’environnement marin. 26Il est bien connu que les voyagistes qui commercialisent le Sénégal proposent des voyages à forfait s’appuyant sur leurs hôtels, favorisant la multiplication des grands hôtels haut ou moyen de gamme, les fameuses usines à vacances (Dumas, 1980 : 193). Le tourisme sénégalais, notamment le balnéaire, est confronté à d’énormes difficultés, au point que les acteurs sont unanimes à penser que c’est tout « le secteur qui est malade » (N’diaye Kopa, 2012 : communications personnelles). Il est sensible à la conservation des espaces protégés ou menacés, à l’esthétique du paysage, améliore le milieu naturel et s’intéresse aux aspects environnementaux. Des plans et programmes semblent être pilotés à vue sans planification stratégique réelle de l’activité. En gros, il y a une forte concentration de l’activité touristique sur le littoral, ce qui est à l’origine de l’occupation anarchique de l’espace qui n’a profité qu’aux promoteurs immobiliers et aux multinationales étrangères. De cette alchimie est né un pays universel et authentique dont l’inscription d’un bon nombre de ses sites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, prouve sa valeur exceptionnelle. OpenEdition Journals member – Published with Lodel – Administration only, You will be redirected to OpenEdition Search, Le tourisme sénégalais à la recherche d’une nouvelle identité, A digital resources portal for the humanities and social sciences, Un tourisme essentiellement littoral : de l’aménagement de l’État à l’aménagement spontané. C’est le cas du Sénégal. C’est ainsi que plusieurs projets touristiques portés par l’État sont orientés vers cet espace littoral, notamment la Petite-Côte et la Basse-Casamance. Le secteur du tourisme s’engage à faire passer en premier la population et son bien-être. 15D’ailleurs, c’est tout le littoral qui est aujourd’hui en proie au phénomène de « résidentialisation ». Il participe activement à l’urbanisation littorale. Il résulte de la conjugaison d’une offre très riche et variée et d’une demande réelle mais peu diversifiée. Il faut donc songer à les préserver. ENSIS: Enquête nationale sur le Secteur de l’informel au Sénégal EPT: Éducation pour tous ESPS: Enquête de Suivi de la Pauvreté au Sénégal FCFA: Franc de la Communauté francophone d’Afrique FMI : Fonds monétaire international FONGIP: Fonds national de Garantie et d’Investissements prioritaires En Casamance, avec l’effet du conflit vieux de plus de 3 décennies, le document fait état de la fermeture de six réceptifs touristiques dans la … L’émission d’obligations assimilables du trésor par adjudication de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Mali, portant sur un montant de 25 milliards et sur une durée de... Marché des émissions de titres publics en 2020 : 4 361 milliards de F CFA à lever. On y dénombre officiellement, sur la seule localité de la Petite-Côte par exemple, près de 57 résidences secondaires avec une capacité de 954 lits (MTTA, 2007 : 4). Révisé : 11/12/12 Impression : 25/04/13 Le Sénégal, pays de la « Téranga », s’est engagé très tôt dans le développement du tourisme du fait d’une vision politique, se traduisant par un volontarisme en la matière, 39En effet, le développement du tourisme a très peu d’impact sur l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais (Faye, 2005 : 18). Parmi les divers attraits naturels, géographiques, climatiques et h… C’est ce que montre l’illustration 2 sur la répartition des résidences secondaires par région où on note leur forte concentration sur les principales villes littorales du pays avec près de 60 %. Le troisième, enfin, a été créé avec la mission de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de la promotion touristique, de susciter une synergie entre les différents partenaires de l’État dans le développement du secteur, de déterminer et de réaliser des programmes d’actions spécifiques pour la promotion touristique. Cet article traite … Par ailleurs, souligne la note, le Sénégal a, au total, 345 licences d’agences de voyages et de tourisme dont 256 sont dans la région de Dakar et 60 dans la région de Thiès. Sciences de l’information et de la communication. Par conséquent, la grande majorité des pêcheurs tournent le dos à l’océan, entraînant du coup la baisse des niveaux de production à Saly et à Ngaparou, par exemple. En outre, les recettes fiscales provenant du tourisme littoral représentent près de 75 % des recettes globales générées par le secteur (MTTA, 2007 : 7). Les pratiques touristiques occidentales qui s’y développent, fortement liées à des formes paysagères, sont en train de décliner, voire de disparaître. C’est juste pour traduire un paradoxe tout à fait sénégalais. De fait, il apparaît normal de rassembler les différents atouts et de valoriser la diversité de l’offre. 32 p. MTTA — Ministère du Tourisme et des Transports Aériens (2007) « Bulletin des statistiques touristiques », Direction des Études et de la Planification, MTTA. Le secteur du tourisme au Sénégal s’est imposé comme le véritable moteur de l’économie, au second rang après la pêche. ». Le Sénégal est une combinaison unique de beau temps, de culture, de patrimoine architectural, d’attractions naturelles. Au total, le tourisme se conçoit comme une forme de mobilité temporaire, motivée par la recherche d'agrément, qui s'effectue en-dehors du domicile habituel, pour une durée supérieure à au moins 24 heures et comprend donc au minimum une nuitée. 2016 | TABLE DES MATIERES II SES 2016 COMITE DE LECTURE ET DE VALIDATION (CLV) Seckène SENE, Amadou FALL DIOUF, Mady DANSOKHO, Idrissa DIAGNE, Mamadou BALDE, Oumar SENE, Insa SADIO, Mamadou DIENG, Abdoulaye M. TALL, Mahmout DIOUF, Mamadou AMOUZOU, Atoumane FALL, Ndeye Binta DIEME COLY, Awa … Les indicateurs de performance sont également loin d’être satisfaisants avec, par exemple, des taux d’occupation de lits de 35 % en 2010 et une durée de séjour qui tourne autour de 3 à 4 jours (MAT, 2010 : 3). Il est considéré comme une source de pédophilie, de proxénétisme, de prostitution, de toutes les tares et déviances (Faye, 2005 :18). Situation Economique et Sociale du Sénégal Ed. Malheureusement, ces dernières années, la destination est fortement concurrencée et son image, stigmatisée par la mauvaise réputation de la station balnéaire de Saly Portudal. 47Inquiets du recul de l’activité touristique, les hôteliers accusent l’État d’être le seul responsable de cette situation en autorisant les résidences para-hôtelières sur le littoral. L’étude repose sur une recherche documentaire et de terrain. La préservation des ressources naturelles et culturelles permet de gérer durablement dans la mesure où elle est un atout immense dans le développement du secteur. 23Le tourisme est aujourd’hui à la base de la croissance économique de la Petite-Côte et de la Basse-Casamance. La part du tourisme dans le PIB est de l’ordre de 2,5 % (MEF, 2003 : 26). », Revue Espace, no 258, p. 8-12. Source : Enquête nationale sur la demande touristique au Sénégal, Compte Satellite du Tourisme, (ENDTS-CST 2015-2016), Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) de la République du Sénégal, www.ansd.sn". Selon les estimations du ministère de l’Économie et des Finances (MEF, 2003 : 26), le produit intérieur brut (PIB) du pays a progressé en moyenne de plus de 5 % par an depuis 1995. Le produit balnéaire se localise surtout dans la Petite-Côte (région de Thiès) avec ses plages aux multiples facettes, comme la station de Saly. Cependant, aujourd’hui, avec la prolifération effrénée des installations hôtelières et d’autres infrastructures touristiques au seul bénéfice des touristes, des manifestations d’hostilité se multiplient de la part de divers groupes de pression comme des associations de jeunes et de femmes protestant contre la mainmise d’étrangers sur leur terre. Il touche plusieurs secteurs, plus particulièrement les forêts et les exploitations agricoles dont les superficies se rétrécissent de plus en plus devant la poussée immobilière se caractérisant par une organisation spatiale privilégiant la linéarité de l’aménagement, guidée par le rivage. Comparé à tous les autres secteurs de l'économie du pays, le tourisme est estimé au deuxième niveau ; c'est-à-dire qu'il représente le deuxième secteur clé de l'économie nationale.